Qui suis-je ?

Personnages de conte de fée

Comédienne depuis plus de 25 ans, la pratique du conte m’a toujours accompagnée au point d’en faire, désormais, mon activité principale.

De l’art de conter, j’aime :

Avant tout : la simplicité. Des mots, une histoire à transmettre, des oreilles qui écoutent.

Depuis que l’homme existe, il y a toujours eu celui qui en avait une bien bonne à raconter : un jour un des chasseurs s’est levé et à commencer à mimer, pour le reste de la tribu, son combat avec le mammouth en colère…c’est surement comme ça que l’art de conter est venu au monde.

L’espace scénique du conteur. Basé sur la sobriété, il privilégie le rapport avec l’auditoire : on ne conte pas devant ou pour un auditoire, mais on conte avec lui, en interaction avec ses réactions spontanées et à son rythme.

La souplesse de la forme et sa facilité d’adaptation : un grand conte ou plusieurs contes imbriqués, du mime ou une chanson, changer un conte pour un autre, faire évoluer la trame, enrichir les formulations, pour un même thème les textes peuvent changer d’une représentation à l’autre, au gré des circonstances, du temps, de l’humeur du monde !

J’aime aussi la richesse infinie du répertoire des contes. Il remonte à la nuit des temps et ne connait aucune frontière.

Et aujourd’hui, encore plus depuis la victoire des écrans, l’ouverture intellectuelle que l’art de conter apporte : solliciter l’écoute plutôt que la vision, quitter un instant le monde de l’image pour celui des mots  sont le moyen de recréer du lien avec l’autre, s’ouvrir à lui…l’autre qui parle mais aussi l’autre dont on parle.

Mon actualité :

Je vous donne rendez le 2 juillet 2022 à Meyrargues (84), dans le cadre de la "Nuit du Conte" où je conterai des histoires de Provence connues et moins connues ;

 

 

 

 

 

 

Mes ouvrages publiés :

En marge de mon activité de conteuse, j'ai choisi de vous faire partager ma passion pour les carnets intimes. J'ai édité plusieurs "journaux intimes à compléter", je vous propose de les découvrir en cliquant sur ce lien.

Fée et lune.